Actualités

Leuci discipuli apud Mediomatricos

Par JEAN-LOUP HAZAEL-MASSIEUX, publié le lundi 1 octobre 2018 09:41 - Mis à jour le lundi 1 octobre 2018 12:09
Système de chauffage par hypocauste des thermes de Bliesbruck
Les élèves latinistes de Valcourt se sont rendus à Bliesbruck

On a trop souvent tendance à insister sur le fait que le latin est une langue morte. Certes son emploi est devenu relativement restreint, mais son étude reste pleine de vie.

Plus de cinquante élèves du Collège Valcourt et leurs enseignants se sont rendus au Parc archéologique européen de Bliesbruck, à une dizaine de kilomètres de Sarreguemines.

Ce fut l’occasion de visiter les vestiges de la cité Gallo-romaine, des quartiers artisanaux et des thermes, et donc de voir concrètement, ce qui a été ou sera étudié en classe, à partir de textes ou des documents et informations glanés au cours de la visite.

Ainsi, les plus jeunes purent mettre en relation la visite d’une exposition sur les objets en os, en fer et en bronze et l’étude in situ1 des bâtiments où ces objets pouvaient avoir été utilisés et retrouvés par les archéologues.

L'utilisation du stylet sur une tablette de cire n'est aussi évidente que l'on pourrait le croire.Mais, grâce à un atelier, certains élèves ont même pu s’essayer à l’écriture romaine, en cursif sur papyrus, prenant ainsi conscience de ce qu’est un lapus calami2 stricto sensu3, et en capitales sur tablettes de cire.

« Verba volant, scripta manent », dit l’adage : « les paroles s’envolent, les écrits restent ». Il y a fort à parier que tant d’expériences resteront bien gravées dans les têtes des jeunes latinistes dont la visite s’est achevée, en Allemagne, de l’autre côté de la frontière franchie pedibus4, dans ce parc européen, à la découverte de la sépulture en tumulus5 d’une « princesse celte ».

 

titre : Les élèves Leuques au pays des Médiomatrices (population gauloise de la région de Bliesbruck et de Metz)

1 - in situ : sur place

2 - lapus calami : « glissement du calame » qui est l’instrument en roseau utilisé pour écrire sur papyrus, expression désignant l’équivalent d’une « faute de frappe » dans un texte manuscrit.

3 - stricto sensu : au sens strict

4 - pedibus : à pied

5 - tumulus : sorte de tertre, de monticule recouvrant une sépulture

Catégories
  • Sortie
  • Latin
  • Allemagne